Donnes-solutions n°21-31

 
 

Liaison dangeureuse
(Donne 31)

 
    A 5 4 2    
    A R 5 4    
    9 8 7    
    A 2    
V 7     D 10 9 8
V 6     3 2
R D 6     5 4 3 2
R D 9 8 7 6     V 10 5
    R 6 3    
    D 10 9 8 7    
    A V 10    
    4 3    

 

Les enchères
(Est donneur)
Le jeu de la carte

 

 

N

1K

2C

4C

 

 

E

S

1C

2SA

O

2T

Après l'ouverture d'1K, en Nord et la réponse d'1 C, en Sud l'intervention à 2T d'Ouest n'empêche pas l'ouvreur de soutenir son partenaire à 2C. L'annonce de 2SA, qui suit est une proposition de manche. Une enchère d'essai justifiée, ici par la présence de 10 P.H. et d'une 5ème carte à coeur. Elle conduit au contrat de 4C

Ouest entame le Roi de trèfle. Sud doit éviter la tentation de s'emparer de la première levée. Il supprime, ainsi, une liaison dangereuse entre les deux adversaires. La défense conte attaque alors du Valet de coeur. Le déclarant prend le pli de la Dame de coeur. Il continue par l'As de coeur, avant d'encaisser, successivement, l'As de trèfle, le Roi de pique et l'As de pique. Il présente ensuite le 7 de carreau pour le 10 de carreau de sa main, capturé par la Dame de carreau d'Ouest. Celui-ci doit, dès lors se résigner. Il ne peut plus jouer que trèfle, coupe et défausse (le déclarant coupe du 5 de coeur du mort, et élimine le 6 de pique perdant) ou offrir le Valet de carreau, à Sud en rejouant sous son Roi de carreau.


La situation aurait été tout autre, si Sud négligeant avait encaissé le premier pli de l'As de trèfle permettant ainsi à Ouest de rendre la main une fois à son partenaire à trèfle et de mettre alors le contrat en échec.

 


 

 

 

 

Mortelle Randonnée
(Donne 30)

 
   
      D 8 7 6        
      A 6        
      R V 6 4        
      D 5 4        
      R V 9 3 2    
  D 7 2     R V 10 3    
  9 8 7 5 3     2    
  V 10 9 6 2     8 7 3    
      A 10 5 4        
      9 8 5 4        
      A D 10        
      A R        

 

Les enchères
(Sud donneur)
Le jeu de la carte
 

S

1SA

2SA

4P

 

 

O

N

2T

3K

E

A la moindre erreur l'accident était fatal (paire mixte de l'A.L.J.E.).

La séquence d'enchères est simple. L'ouverture d'1SA en Sud garantit une main régulière de 15 à 17 P.H. Nord utilise le stayman (2T). La réponse de 2SA du partenaire lui indique la présence des deux majeures 4ème. L'annonce de 3K est alors un transfert pour les piques. Elle permet de faire jouer l'ouvreur d'1SA. L'enchère de 4P signale un jeu maximum de 17 P.H. Le contrat final. Ouest entame le Valet de trèfle. La main de Nord est amicale. Les pertes du déclarant devraient se limiter à un coeur et une voire deux levée à pique. La randonnée s'annonçait sans histoire. Elle s'est achevée tristement pour plus d'un.


Sud a pris l'entame de l'As de trèfle, puis présenté l'As de pique. Une imprudence mortelle. Ouest défausse le 3 de carreau. Les piques sont 5-0 et la chute à l'arrivée ! Un maniement convenable des atouts aurait pourtant permis au randonneur de goûter les joies d'une magnifique promenade ! Sans l'appui du 9 de pique Sud aurait dû jouer le 4 de pique en direction de la Dame. Est capture la Dame de pique du Roi de pique. Il connait alors la main de l'ouvreur grâce au 3 de carreau du partenaire (un pair impair de 5 cartes). Le déclarant a 4 piques + 4 coeurs + 3 carreaux + 2 trèfles, l'As de pique, As – Dame de carreau et As – Roi de trèfle, soit les 17 P.H. annoncés. La Dame de coeur gît en Ouest. Dans le cas contraire, Sud aurait certainement ouvert sa coupe à coeur. Est contre-attaque dès lors le Valet de coeur (jouer le singleton carreau ou atout serait sans effet) qui fait la levée. La défense insiste à coeur, pour l'As de coeur. Le déclarant présente le 6 de pique pour le 9 de pique d'Est et le 10 de sa main. Il réalise le Roi de trèfle, puis avance l'As et la Dame de carreau, qu'Est coupe du 2 de pique (3ème levée de la défense). Celle-ci rejoue le 10 de coeur coupé du 7 de pique. La Dame de trèfle est appelée. Elle permet la défausse du 10 de carreau. Le Roi de carreau suit. Est impuissant coupe du 3 de pique, Sud surcoupe du 5 de pique. Le 4ème coeur est coupé ensuite du 8 de pique. L'As de pique assure le 10ème pli !

 

 


 

 
   

 

Plat de résistance
(Donne 29)

 
   
      R 8 7        
      R 9 5        
      V 7 6        
      A 7 6 5        
  A 4 3 2     V 10 9    
  D 10     8 7 6    
  R 5 4 3     9 8 5    
  R 3 2     V 10 9 8    
      D 6 5        
      A V 4 3 2        
      A D 10        
      D 4        

 

Les enchères
(Nord donneur)
Le jeu de la carte
 

N

XX

2C

 

 

E

S

1C

4C

O

X

1P

Les annonces ne manquent pas de saveur !

Après le contre d'appel d'Ouest, sur l'ouverture d'1C en Sud, le surcontre de Nord est limité à 10 voire 11 P.H. puisque son auteur n'a pas ouvert les enchères. Est et Sud attendent la suite des évènements en passant. Ouest indique alors ses 4 cartes à pique et Nord son soutien à coeur. Sud n'a plus qu'à conclure à 4C.

Ouest entame le 4 de carreau pour le 10 de Sud. Ce dernier joue le 2 de coeur pour le Roi, le 10 apparaît en Ouest. Une impasse à la Dame de coeur serait une erreur car si celle-ci était 4ème en Est le contrat n'aurait aucune chance de succès. Le déclarant appelle donc l'As de coeur, laisse traîner un atout et joue As de carreau et Dame de carreau pour le Roi de carreau d'Ouest qui connait un début d'indigestion ! Toute contre-attaque de sa part y compris carreau (coupe et défausse) permettra à Sud de ne plus concéder que deux plis dans les couleurs noires !

 

 


 

 
   

 

Mise en bouche
(Donne 28)

 
   
      4 3 2        
      R 10 9 8 7        
      4 3 2        
      A 4        
  D V 9 8     7 6 5    
  6 5     4 3 2    
  D 10 9     8 7 6 5    
  D 10 8 7     9 6 5    
      A R 10        
      A D V        
      A R V        
      R V 3 2        

 

Les enchères
(Est donneur)
Le jeu de la carte
 

N

3T

4K

4SA

 

E

S

2K

3SA

4C

6C

O

La séquence d'enchères se développe dansla sérénité. L'ouverture de 2K forcing de manche ne souffre pas la discussion. La réponse de 3T signale l'As de trèfle. La redemande à 3SA est naturelle. L'annonce de 4K un texas coeur, et celle de 4SA un quantitatif qui promet 7 à 8 P.H. Elle permet à Sud de pouvoir "goûter" au contrat de 6C. Ouest entame la Dame de pique. Le déclarant prend de l'As de pique. Il joue l'As, la Dame de coeur, avant d'appeler l'As, le Roi de trèfle et couper un trèfle du 9 de coeur. Le Valet de coeur suit, puis le Valet de trèfle sur lequel apparaît la Dame en Ouest. Sud n'a qu'à abandonner la levée, en écartant un pique ou un carreau du mort pour s'assurer de la réussite du contrat. En effet, le défenseur offre en contre-attaquant le 10 de pique ou le valet de carreau au déclarant. 

Une mise en bouche !

 

 


 

 
   

 

Liaison dangereuse
(donne 27)

 
   
      A 5 4 2        
      A R 5 4        
      9 8 7        
      A 2        
  V 7     D 10 9 8    
  V 6     3 2    
  R D 6     5 4 3 2    
  R D 9 8 7 6     V 10 5    
      R 6 3        
      D 10 9 8 7        
      A V 10        
      4 3        

 

Les enchères
(Nord donneur)
Le jeu de la carte
 

N

1K

2C

4C

 

 

E

S

1C

2SA

O

2T

Après l'ouverture d'1 carreau, en Nord, et la réponse d'1 coeur, en Sud, l'intervention à 2 trèfle d'Ouest n'empêche pas l'ouvreur de soutenir son partenaire à 2 coeur. L'annonce de 2SA, qui suit est une proposition de manche. Une enchère d'essai justifiée, ici par la présence de 10 P.H. et d'une 5ème carte à coeur. Elle conduit au contrat de 4 coeur.

Ouest entame le Roi de trèfle. Sud doit éviter la tentation de s'emparer de la première levée. Il supprime, ainsi, une liaison dangereuse entre les deux adversaires. La défense contre-attaque, alors du Valet de coeur. Le déclarant prend le pli de la Dame de coeur. Il continue par l'As de coeur avant d'encaisser, successivement, l'As de trèfle, le Roi de pique et l'As de pique. Il présente, ensuite le 7 de carreau pour le 10 de carreau de sa main, capturé par la Dame de carreau d'Ouest. Celui-ci doit dès lors, se résigner. Il ne peut plus jouer que trèfle, coupe et défausse (le déclarant coupe du 5 de coeur du mort, et élimine le 6 de pique perdant) ou offrir le Valet de carreau à Sud en rejouant sous son Roi de carreau.

La situation aurait été tout autre si Sud négligeant avait encaissé le premier pli de l'As de trèfle permettant ainsi à Ouest de rendre la main une fois à son partenaire à trèfle et de mettre alors le contrat en échec.


 

 


 

 
   

 

INVESTIGATION
(Donne 26)

 
   
      D 3 2        
      A 2        
      V 10 9 2        
      A 8 7 6        
  V 10 9 4     8 7    
  V 3     D 9 8 7 6 5    
  8 5 3     7 6 4    
  D V 5 4     10 9    
      A R 6 5        
      R 10 4        
      A R D        
      R 3 2        

 

Les enchères
(Nord donneur)
Le jeu de la carte
 

N

2K

6SA

 

 

E

S

2T

2SA

O

Après une ouverture de 2T fort indéterminé en Sud, suivie de la réponse obligatoire à 2K en Nord, l'annonce de 2SA indique une main régulière de 22 à 23 P.H. Le partenaire en comptabilise dès lors 33 voire 34. Il déclare le petit chelem à sans atout (6SA). Ouest entame le Valet de pique. Sud s'empare de la levée à l'aide de l'As de pique. Un pli manque, et il paraît peu probable, après l'entame, de le trouver à pique !


En revanche, un partage 3-3 des trèfles affranchirait le 4ème trèfle du mort. Une investigation dans la couleur s'avère donc nécessaire, en utilisant "un coup à blanc". Il joue donc le 2 de trèfle pour le 6 de nord et le 10 d'Est. Cette technique présente le double avantage de contrôler la situation et de créer les conditions d'une éventuelle pression sur la défense en fin de jeu. Este contre-attaque le 7 de pique, pour la Dame du mort. Sud encaisse alors le Roi puis l'As de trèfle. La Dame résiste. Il poursuit par sa tierce maîtresse à carreau, avant d'appeler le Roi et l'As de coeur. Le 4ème carreau est ensuite avancé. Ouest, qui ne peut abandonner sa Dame de trèfle menacée par le 8 de trèfle du mort doit écarter le 9 de pique. Le 4ème pique de Sud ainsi libéré, procurera la 12ème levée attendue !

 

 


 

 
   

 

Mise en bouche
(Donne 25)

 
   
      4 3 2        
      R 10 9 8 7        
      4 3 2        
      A 4        
  D V 9 8     7 6 5    
  6 5     4 3 2      
  D 10 9     8 7 6 5    
  D 10 8 7     9 6 5    
      A R 10        
      A D V        
      A R V        
      R V 3 2        

 

Les enchères
(Nord donneur)
Le jeu de la carte
 

N

3T

4K

4SA

 

E

S

2K

3SA

4C

6C

O

La séquence d'enchères se développe dans la sérénité. L'ouverture de 2K forcing de manche ne souffre pas la discussion. La réponse de 3T signale l'As de trèfle. La redemande à 3SA est naturelle. L'annonce de 4K un texas coeur, et celle de 4SA un quantitatif qui promet 7 à 8 P.H. Elle permet à Sud de pouvoir "goûter" au contrat de 6C. Ouest entame la Dame de pique. Le déclarant prend de l'As de pique. Il joue l'As, la Dame de coeur avant d'appeler l'As, le Roi de trèfle et couper un trèfle du 9 de coeur. Le Valet de coeur suit puis le Valet de trèfle sur lequel apparaît la Dame en Ouest. Sud n'a qu'à abandonner la levée, en écartant un pique ou un carreau du mort pour s'assurer de la réussite du contrat. En effet, le défenseur offre en contre-attaquant le 10 de pique ou le Valet de carreau au déclarant.

Une mise en bouche !

 


 

 
   

 

Les douze coups
(Donne 24)

 
   
      A R 10 2        
      A 7 4 3 2        
      R 5 2        
      7        
  D V 9 4        
  D 10 9 8 6     5    
  10 9     D V 8 7 6    
  R 10     D 9 8 6 5 4 3    
      8 7 6 5 3        
      R V        
      A 4 3        
      A V 2        

 

Les enchères
(Nord donneur)
Le jeu de la carte
 

N

1C

3P

5T

 

 

E

S

1P

4SA

6P

O

 

Après l'ouverture d'1C, et la réponse d'1P de son partenaire, la redemande de Nord à 3P est optimiste avec 16DH, au lieu des 17-19 DH réglementaires. Elle s'explique par la qualité des honneurs de l'ouvreur qui ne possède dans son jeu que des As et des Rois utiles. Sud peut difficilement, dès lors, éviter de déclarer le chelem, après avoir pris le soin de contrôler le nombre d'As. Un contrat fragile, mais loin d'être désespéré.

Ouest entame le 10 de carreau pour l'As de carreau de Sud. Le déclarant a un carreau perdant et un léger souci à l'atout, mais une répartition raisonnable des coeurs et des piques devraient lui permettre de surmonter ses inquiétudes.

Sud joue le 3 de pique, pour le 4 de pique, l'As de pique et un premier obstacle surgit quand Est défausse le 3 de trèfle. Le déclarant poursuit par le Roi de coeur, puis l'As de coeur et constate une nouvelle défausse d'Est, (le 4 de trèfle) qui complique sa tâche. L'affranchissement d'un coeur pour écarter un carreau perdant et la perte d'une levée d'atout semblent impossibles !


Sud coupe le 3 de coeur avec le 5 de pique (5ème levée). Il continue par le 4 de carreau pour le Roi de carreau (6ème levée). Le 4 de coeur est coupé du 6 de pique (7ème levée). L'As de trèfle, puis un trèfle est coupé du 2 de pique du mort (8ème et 9ème levée). Le dernier coeur de Nord est coupé du 7 de pique (10ème levée). Le Valet de trèfle est enfin présenté et Ouest est sans parade. Il coupe du 9 de pique, le déclarant surcoupe du 10 de pique et réalise par la suite le Roi de pique (11ème et 12ème levée). Il coupe du Valet de pique, Sud écarte le 5 de carreau du mort, et le défenseur doit rejouer pique et offrir Roi-10 de pique. Il était temps !

 

 


 

 
   

 

Que la fête commence
(Donne 23)

 
   
      A D 8 2        
      R 3 2        
      7 5 4        
      V 3 2        
  R 10 7        
  D V 10 9     8 5 4    
  A D 3     V 10 9 8    
  R D 4     10 9 8 7 6 5    
      V 9 6 5 4 3        
      A 7 6        
      R 6 2        
      A        

 

Les enchères
(Nord donneur)
Le jeu de la carte
 

N

X

4P

 

 

E

2T

S

1P

2P

O

1SA

Après l'ouverture, en Sud, d'1P et l'intervention à 1SA, d'Ouest, le contre de Nord est punitif. Il garantit, au minimum 9 P.H. Est annonce alors ses trèfles. Il préfère à juste titre le contrat de 2 T à celui d'1 SA contré. L'ouvreur en profite alors pour indiquer ses six cartes à pique (2p). La conclusion de Nord à 4 P est optimiste. Elle s'appuie sur la connaissance de dix atouts dans son camp.

Ouest entame de la Dame de coeur. Le déclarant n'a aucun doute sur la situation des honneurs manquants après l'intervention d'Ouest à 1SA. Sud doit non seulement éviter la perte de quatre levées rouges (K+C), mais aussi se soucier des absences du Roi et du 10 de pique. Il peut compter sur son savoir-faire et la collaboration obligée de l'adversaire !

Il prend l'entame de l'As de coeur, puis présente le Valet de pique afin de se prémunir contre une répartition défavorable des atouts. Le Roi de pique d'Ouest est capturé par l'As de pique du mort alors qu'Est dévoile sa chicane (10 de trèfle). Le déclarant revient, en main, à l'As de trèfle. Il joue le 3 de pique pour le 8 de pique (impasse au 10 de pique); Le 3 de trèfle est coupé du 4 de pique. Un nouveau tour d'atout permet d'éliminer le 10 de pique de la défense. Le Valet de trèfle est coupé du 6 de pique. Sud se décide, enfin, à encaisser le Roi de coeur, avant de mettre en main Ouest à coeur, à l'aide du 3 de coeur. Démuni de cartes noires le défenseur doit offrir le Roi de carreau à Sud ou rejouer coeur (coupe et défausse), pour un résultat similaire : la disparition d'une perdante à carreau.


 

 

 


 

 
   

 

Cartes de voeux
(Donne 22)

 
   
      5 4        
      A R D 2        
      A 5 3        
      V 5 4 2        
  D V 10 8 76     R 9 2    
  4 3     V 10 9 8 7    
  R 4 2     V 10 7 6    
  7 6     3    
      A 3        
      6 5        
      D 9 8        
      A R D 10 9 8        

 

Les enchères
(Ouest donneur)
Le jeu de la carte
 

N

 

X

 

 

 

E

 

3P

 

S

 

6SA

 

O

2P

 

Sud ne peut manquer d'optimisme pour la nouvelle année. Certes, après l'ouverture de barrage d'Ouest (2P), le contre d'appel de son partenaire garantit, au minimum, 13 P.H. et son annonce parait difficile. La présence, de 15 P.H. et d'une couleur presque maîtresse l'incite à déclarer un chelem, mais lequel ? Le contrat de 6T est raisonnable à la vue du mort. Un Roi de carreau, situé en Est, suffirait à mener à bien l'entreprise. En revanche, le contrat de 6SA, choisi, est un saut dans l'inconnu. Ouest entame de la Dame de pique, et le constat est accablant pour Sud. Onze levées, mais aucune possibilité d'impasse ni d'affranchissement d'un pli semblent possibles. Le Roi de carreau gît, forcément, en Ouest, pour justifier une ouverture de 2P faible (6-10 D.H.). Il est temps qu'Est adresse ses cartes de voeux et la délicatesse de posséder quatre cartes à coeur et V-10 de carreau dans son jeu.

Le déclarant néglige, dès lors, l'entame de la Dame de pique. Une manoeuvre classique pour réduire le compte et préparer le squeeze. La continuation de la couleur, par Ouest, est capturée de l'As de pique. Sud joue la Dame de carreau, pour le Roi de carreau, et l'As de carreau. Un transfert de garde indispensable. Le déclarant encaisse ensuite ses trèfles maîtres. Sur les deux deniers trèfles, il écarte les deux carreaux inutiles du mort, pour conserver A-R-D-2 de coeur. Est asphyxie sur l'ultime trèfle. Il doit conserver ses quatre cartes à coeur et défausser le Valet de carreau. le 9 de carreau de Sud assure alors le 12ème pli. Champagne !

 


 

 
   

 

Un mal pour un bien !
(Donne 21)

 
   
      A 4 3 2        
      A 3 2        
      A R 4 2        
      V 9        
  D 10 9 8        
  10 9     D V 8 7 6    
  8 7 6 5     D 10 9    
  4 3 2     D 10 8 7 6    
      R V 7 6 5        
      R 5 4        
      V 3        
      A R 5        

 

Les enchères
(Sud donneur)
Le jeu de la carte
 

S

1P

2SA

4T

5C

 

O

N

2K

3P

4SA

6P

E

On peut comprendre Nord, qui après l'ouverture d'1P du partenaire, et une première redemande à 2SA indiquant un jeu régulier de 15 à 17 P.H., envisage un contrat de chelem à pique. Son annonce de 3P, qui suit, incite l'ouvreur à nommer son contrôle à trèfle (4T). Nord n'a plus, alors, qu'à utiliser le blackwood (4SA). La présence de deux cartes clefs (As de trèfle et Roi de pique) lui permet de déclarer en toute sérénité le petit chelem à pique.

Ouest entame le 10 de coeur. La perte d'une levée de coeur est irrémédiable. Le déclarant doit donc découvrir la Dame de pique sans oublier de couper un trèfle pour réaliser son contrat. Le Roi de coeur fait le premier pli. Sud joue le 5 de pique pour l'As de pique et le 6 de trèfle d'Est ! Deux perdantes à pique sans compter une à coeur semble une tâche insurmontable pour le déclarant. Nullement découragé Sud poursuit par l'As, le Roi de carreau puis coupe un premier carreau du 6 de pique. Il présente ensuite l'As, le Roi de trèfle avant de couper le 5 de trèfle du 2 de pique. Le dernier carreau de mort est avancé et coupé du 7 de pique. Le 4 de coeur pour l'As de coeur suit. Le déclarant n'a plus qu'à offrir le 3 de coeur à Est. Celui-ci s'empare du pli avec la Dame de coeur mais hélas, pour la défense, Ouest qui ne possède plus que des atouts est dans l'obligation de couper du 9 de pique et de rejouer sous sa Dame de pique permettant ainsi à Sud de réaliser les deux dernières levées et le contrat !